One Minute, une lecture théorique d’Oriane Deseilligny

À l’occasion de la journée sur la forme brève en littérature Web, Oriane Deseilligny, chercheuse au Celsa Paris-Sorbonne, a effectué une communication intitulée « One minute de Thierry Crouzet : métamorphose d’un texte, d’un dispositif à l’autre ». Voici la version audio, enregistrée en sauvage

Introduction

Oriane présente One Minute et décrit sa propre approche théorique.

[audio src="/images_tc/2015/11/1minute-intro.mp3"]

Partie I : Les dispositifs de lecture

Comment One Minute se transforme en passant du blog à Wattpad et à l’epub.

[audio src="/images_tc/2015/11/1minute-p1.mp3"]

Partie II : La structure narrative

Oriane décrit les mécanismes qui permettent au roman de raconter une histoire alors que le temps n’y existe pas (je suis confus, parce que c'est plus lumineux que dans ma tête).

[audio src="/images_tc/2015/11/1minute-p2.mp3"]

Remerciements

J'ai du mal à trouver des mots après cette plongée dans mon roman. Je laisse Jean-Yves Fréchette conclure.

[audio src="/images_tc/2015/11/1minute-rep.mp3"]

C'était à Montpellier, le 26 novembre.
C'était à Montpellier, le 26 novembre.


Suite | 2015 | Sommaire | Texte publié vendredi 27 novembre 2015